Blockchain 101 : introduction aux cryptomonnaies

26/10/2017

Raphael Sculati

Passionnés par le sujet des cryptomonnaies, nous avons décidé de lui dédier cet article Blockchain 101, introduction à l’univers nébuleux de la blockchain, du Bitcoin et de l’Ethereum.

Régulièrement, nos clients issus du monde de la finance ou du droit nous posent des questions relatives à l’univers complexe des cryptomonnaies et de la blockchain. À juste titre, car ce sujet qui fascine et intrigue aura tôt ou tard des conséquences sur chacun d’entre nous, à différents niveaux : en ce qui concerne notre utilisation et notre rapport à la monnaie, à des problématiques relatives à notre vie privée, ou encore la façon dont nous gérons notre entreprise.

Pour commencer, les faux amis

Attention à l’amalgame erroné souvent fait entre les différents termes dans le vocabulaire des cryptomonnaies et de la blockchain:

  • Blockchain ≠ Bitcoin
  • Ethereum ≠ Bitcoin

La Blockchain, un grand livre d’événements

La définition d’une blockchain s’explique tout simplement par son nom :

C’est un bloc ou un registre qui enregistre une chaîne d’événements (bloc-chaîne).

Ces événements peuvent être des épisodes de la vie de tous les jours – naissance, mariage, décès, des transactions financières, de propriétés ou bien même toute interaction humaine qui nécessite l’enregistrement d’un événement à une date précise.

On peut comparer la blockchain à une sorte de grand livre d’écriture comptable d’opérations numériques, partagées entre de multiples parties prenantes. Ce grand registre ne peut être mis à jour que par consensus entre une majorité de participants au système. Et, une fois entrée, l’information ne peut jamais être écrasée, elle est comme inscrite au feutre indélébile.

D’un point de vue informatique, imaginez une feuille de calcul excel faisant office de comptabilité qui est dupliquée des milliers de fois sur un réseau d’ordinateurs. Imaginez ensuite que ce réseau est conçu pour mettre à jour régulièrement cette feuille de calcul. Voilà, vous avez une compréhension de base de ce qu’est la blockchain.

La Blockchain est une technologie dont l’usage peut être appliqué à différentes finalités. Nous en décrirons certaines ci-dessous.

Blockchain 101 - Episode 1 - Introduction - Blog - The Computer Firm - Raphael Sculati

L’ancêtre de la blockchain, et oui 😉


Le Bitcoin, la cryptomonnaie “or virtuel”

La façon la plus simple de définir le Bitcoin est de le considérer comme de « l’or virtuel ». Ce n’est pas une technologie. Ce n’est pas une compagnie. C’est votre argent, détenu sous forme numérique. Cet argent virtuel est conservé à l’intérieur d’une blockchain (ce fameux grand livre). Toutes les transactions sont stockées à l’intérieur de cette dernière de façon publique et cela pour toujours.

A l’heure d’aujourd’hui, tout le monde peut créer un compte pour acheter et vendre des Bitcoins à travers des sites d’échanges tel que Coinbase, Kraken etc… Le prix du Bitcoin fluctue ensuite comme toute monnaie, en fonction de l’offre et de la demande.

Certaines personnes achètent du Bitcoin parce qu’elles veulent stocker leur argent ailleurs que dans une banque, pour des raisons de diversification des risques. D’autres achètent du Bitcoin comme un investissement futur, spéculant que son prix dans quelques mois ou années sera sensiblement plus élevé qu’il ne l’est aujourd’hui (5’909.79 $ à l’heure où je publie cet article). Finalement, certaines personnes achètent des Bitcoins comme moyen d’investir dans des entreprises qui collectent des fonds grâce à ces derniers (c’est le principe de l’ICO). Potentiellement, les crypto-monnaies pourraient être utilisées dans le futur comme une monnaie internationale permettant d’effectuer des transactions de tout type : payer ses courses en Bitcoin, pourquoi pas ? L’on comprend alors toute l’excitation et la spéculation à son égard.

La blockchain associée au bitcoin est assez ancienne (2009) et bien que très populaire aujourd’hui, elle présente toutefois certaines limites en matière de technologie. En partant de ce constat, en 2013, plusieurs développeurs fédérés par Vitalik Butterin décidèrent de commencer à travailler sur un nouveau projet blockchain. Le projet Ethereum était né.

Ethereum, un registre oui, mais programmable !

Ethereum est une Blockchain (un grand livre) qui exécute des contrats intelligents (smart contracts). Ces derniers sont des applications ou programmes informatiques qui fonctionnent sans possibilité d’interruption, de censure, de fraude ou d’interférence par des tiers. On pourrait faire une comparaison grossière d’Ethereum avec le système d’exploitation IOS d’apple qui fait office de “plateforme” sur laquelle sont installées des applications (smart contracts).

La différence entre Ethereum et le Bitcoin est flagrante. Le Bitcoin n’est rien de plus qu’une devise, alors qu’Ethereum est une technologie qui permet de stocker ces contrats intelligents entièrement programmables. À ne pas confondre avec l’Ether qui est la crypto-monnaie du réseau Ethereum (nous y reviendrons dans un prochain article parlant des tokens).

Blockchain 101 - Episode 1 - Introduction - Blog - The Computer Firm - Raphael Sculati

Ethereum et Bitcoin, des concepts bien différents mais pourtant compatibles


Contrat de travail, crowdfunding, investissement dans un bien immobilier et autres cas d’application du réseau Ethereum :

Imaginez envoyer automatiquement de l’argent d’une personne à une autre, mais seulement lorsqu’un certain ensemble de conditions sont remplies. Par exemple, un individu veut acheter la maison d’une autre personne. Traditionnellement, il y a plusieurs tierces parties impliquées dans l’échange, y compris des avocats, notaires, etc., ce qui rend le processus lent et coûteux. Avec la blockchain et les cryptomonnaies, notamment Ethereum, c’est désormais possible. L’Ethereum est un morceau de code informatique peut automatiquement transférer la propriété à l’acheteur et les fonds au vendeur après qu’un accord a été conclu entre eux, sans qu’un tiers n’ait besoin d’exécuter en leur nom.

L’on pourra utiliser des contrats intelligents pour toutes sortes de situations, allant des dérivés financiers, aux primes d’assurance, aux contrats de divorce, au droit de la propriété, à l’application des lois en matière de crédit, aux services financiers, aux procédures juridiques et même aux contrats de travail dans une organisation. La société humaine d’aujourd’hui étant basée entièrement sur les contrats entre individus, les cas d’utilisation ne manquent pas.

Si vous désirez mieux comprendre la plus value d’un système décentralisé dans le but de vérifier un contrat ou une transaction, je vous invite à visionner à la vidéo d’introduction de Christopher Tucci lors d’une conférence à l’EPFL :

Blockchain 101 - Episode 1 - Introduction - Blog - The Computer Firm - Raphael Sculati

Une copie d’un contrat c’est bien, des millions de copies décentralisées c’est mieux 😉


Pour aller encore plus loin : avec l’arrivée de l’Internet of Things (IoT) il est possible que nous voyons également émerger des formes de contrats non pas seulement entre personnes, mais bien entre une machine et un individu ou bien même de machine à machine. Dans cette optique future, un réseau décentralisé pour gérer ces différents contrats prend tout son sens.

Définition : L’Internet des Objets est le concept de connecter n’importe quel appareil de la vie de tous les jours à internet. Cela inclut des téléphones portables, cafetières, machines à laver, écouteurs, lampes, appareils portables et presque tout ce que vous pouvez imaginer. On permet à ces objets de communiquer entre eux et l’on peut d’interagir à distance avec eux.

En conclusion

J’espère que cette courte introduction aux cryptomonnaies et à la blockchain vous a plu et permis d’y voir un peu plus clair. Si vous avez des questions, où aimeriez savoir si la technologie blockchain peut être utile pour votre entreprise et/ou industrie, n’hésitez pas à me contacter directement à raphael@thecomputerfirm.com et je me ferai un plaisir de vous aider à ce sujet.

Sources :
https://kingpassive.com/what-is-ethereum/
https://www.forbes.com/sites/madhvimavadiya/2017/08/22/blockchain-bitcoin-ethereum/#4f299f576df9
https://ethereum.org/
https://github.com/ethereum/wiki/wiki/White-Paper
https://bitcoin.org/bitcoin.pdf
https://blockgeeks.com/guides/what-is-ethereum/
https://medium.com/technologymadeeasy/blockchains-explained-to-a-5-year-old-child-part-2-of-the-tutorial-series-on-ethereum-dapps-f80b866e72de